RSS Feed

Week-end à Bergen, Part I

June 1, 2012

Bergen est la deuxième ville du pays (~250.000 habitants), située sur la côte Ouest de la Norvège. La ville est surnommée la Seattle européenne,  avec un nombre de jours de pluie annuel hallucinant (202 jours de pluie en moyenne par an, et jusqu’à 85 jours consécutifs en  2007). Un de mes collègues natif de la région m’a raconté une “blague” qui résume bien la situation:

Un homme s’adresse à un jeune garçon dans Bergen:

  • “Petit, sais-tu s’il s’arrête de pleuvoir de temps en temps à Bergen?”
  • “Je ne sais pas je n’ai que 12 ans”.

Lorsque l’on s’est rendu compte de la situation exceptionelle des dix derniers jours (un gros anticyclone pile poil au dessus de la Scandinavie), et que le Lundi de Pentecôte était ferié en Norvège, c’était le bon moment pour prendre des billets de train et de partir à la découverte de la ville pour un week-end !

Le trajet en train est long (6h). Et nous, on a fait moitié moitié, en prenant un bateau sur la fin. Du coup, 11h de transport, sans compter les correspondances … Stupide? Absolument pas ! En fait, le voyage fait partie intégrante de ce week-end : “Bergensbanen” est une des plus belles lignes de train au monde.  Et si on couple ça à la remontée en bateau du Sognefjord (le plus long fjord d’Europe), et ben ça fait un très joli voyage, où l’on ne voit pas le temps passer.

On part de Lysaker le dimanche, à 10 minutes à pied de la maison. Les lignes de train sont en travaux aux alentours de Drammen  (comme c’est courant en Norvège pendant les week-ends et les vacances), et NSB propose un bus de remplacement pour rejoindre Hønefoss. Ensuite, train “normal” jusqu’à Myrdal. Enfin, normal, c’est vite dit … On commence par suivre une rivière dans une vallée verdoyante, et on a vu pire comme paysage …

On continue ensuite par l’ascension des montagnes qui nous séparent de Bergen. Du coup, la vallée fait place à un paysage lunaire, puis à un lac gelé.

Les gens qui montent dans le train ont des piolets, et l’on apprend qu’un des glaciers de Norvège est situé dans le coin. Violent contraste avec les 30 degrés d’Oslo lors du départ 3 heures plus tôt.

On arrive ensuite à Myrdal, endroit où nous quittons le Bergensban pour prendre le Flåmban et rejoindre le Sognefjord. La ligne est très (trop) touristique.  Après s’être habitué au lifestyle norvégien (où les gens dans les transports en commun cherchent à s’éloigner le plus possible des autres, et restent silencieux), arriver sur un quai blindé de gens très (trop) bruyants se marchant sur les pieds pour prendre des photos, ça fait un choc.

Mais bon, quand même, les paysages sont réellement à tomber.

On arrive ensuite à Flåm. Vendu comme un “charmant village en bout de fjord“, il s’avère que le coin est surtout rempli de cafés, de boutiques de souvenirs et d’hôtels. Heureusement, on ne reste pas longtemps, notre bateau pour Bergen part dans une heure.

Nous ne prenons pas le bateau purement touristique, mais le bateau express pour Bergen. Avec cette option, on ne voit que le Sognefjord, mais on évite pas mal de touristes s’agglutinant dans le circuit touristique “Norway in a nutshell”. Une fois sur le bateau, c’est parti pour 5h30 de remontée du fjord. Et donc pour 5h30 de “wha la vache, comment c’est trop beau!“.

En arrivant sur Bergen, le fjord se peuple de maisons typiques :

On arrive à Bergen vers 21h. Le temps de trouver l’hôtel, de faire le check-in, de se poser dans la chambre, on est prêts à refaire un tour. Mais la vraie découverte de Bergen, ce sera pour demain, et la suite du post … idem ! En attendant, la vue de la chambre, à … 22h30.

L’album picasa : Fra Oslo til Bergen (Sognefjord)


6 Comments »

  1. Cédille says:

    Bonjour à vous deux !

    Je découvre avec intérêt votre blog ! Ma moitié et moi ( graphistes également, coïncidence ! ), nous envolons pour Oslo la semaine prochaine et la visite de Bergen nous intéresse beaucoup. Du coup j’aurais une petite question technique à vous poser :

    Combien vous à coûté le trajet Flam-Bergen en bateau? Et où peux t’on acheter les billets pour cet express côtier ?

    Merci d’avance, et j’attend désormais avec impatience la suite de votre voyage ; )

  2. Laponico says:

    Ces paysages sont à tomber…ça donne envie de pleurer tellement c’est beau !

    • Sebastien says:

      Et encore, c’est tellement plus beau en vrai. On avait qu’un vieil appareil numérique avec un capteur vraiment dépassé. La partie en bateau par beau temps est vraiment wahou … pas vraiment de mots plus que ça.

  3. Vivien says:

    Bonjour à vous !

    Je découvre votre blog en préparation d’un futur voyage en Norvège et je dois vous dire bravo ! C’est très bien écrit et réellement plaisant pour les yeux. La qualité des dessins et du texte me font passer un temps fou ici et j’en parle même à mes collègues de travail !

    Ce petit mot pour vous féliciter donc et également pour vous poser une question, comment faites vous pour dessiner aussi bien ? Et quelle technique utilisez-vous ? Je prend comme exemple la carte de la Norvège sur ce post qui est très bien rendu.

    Bonne continuation à vous

    Vivien

    • C.line says:

      Bonjour,
      Merci pour les compliments sur le blog et les dessins (dont je suis l’auteur) ! Ca fait très plaisir.
      Pour ce qui est de la technique : un papier et un crayon ^^
      Les couleurs sont rajoutées a l’ordi, mais rien d’extraordinaire, un simple pinceau “à la Paint”.
      Bon futur voyage en Norvège, profitez-en à fond !
      Céline

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*