RSS Feed

Week-end à Stavanger

August 30, 2012

Le week-end dernier, nous avons profité des derniers jours de l’été pour aller faire un tour à Stavanger. Stavanger est une ville du sud-ouest de la Norvège (la 4ème du pays, avec une grosse centaine de milliers d’habitants), surnommée la “capitale du pétrole”. C’est en effet ici que l’exploitation pétrolière de Norvège est majoritairement pilotée. Depuis Oslo, il suffit de 40 minutes de vol pour s’y rendre, et Norwegian propose des billets vraiment compétitifs en s’y prenant à l’avance.

Au programme ce week-end : Visite de la ville, et surtout … Preikestolen, le rocher mythique qui surplombe le Lysefjord avec son a-pic de plus de 600 mètres de haut !

On va d’ailleurs commencer par là … On embarque donc la voiture de loc sur un ferry pour Tau (prononcer “ta-u”, pas “to”) en fin de matinée. Après 40 minutes de traversée, on arrive dans la petite ville de Tau. Reste une grosse demi-heure de voiture pour atteindre Preikestolhytta, le départ de la randonnée. Il faut compter 2 bonnes heures pour monter sans trop forcer. Le chemin est vraiment sympa, mais un peu “viking” par moment, comme le montre la photo suivante (genre la montée à même le torrent, avec une côte d’environ 20% …).

Une fois arrivés … Wahou. Le Lysefjord est bien visible 600m plus bas, et le rocher se décroche bien du reste de la montagne, avec un a-pic réellement vertigineux.  Bon, le point négatif est l’afflux massif de touristes, qui gâchent un peut l’expérience. Mais bon, c’est quand même absolument fabuleux.

Pour le retour, une fois la voiture récupérée en bas du sentier, on a décidé de ne pas repasser par Tau, mais plutôt de pousser jusqu’à Oanes pour ensuite atteindre Stavanger par le Sud. Le chemin est sympa, mais la grosse averse (ambience “il tombe la mer et les poissons”)  a un peu gâché le paysage. Surtout qu’ayant oublié mon permis à la maison, c’est Céline qui conduit (et qui est moyennement enchantée …).

Après une bonne nuit de sommeil, on part à l’assaut de la ville le dimanche. Bon, clairement, Stavanger n’est vraiment pas très grande, et on a eu le temps de se ballader sans forcer, tout en couvrant à peu près tout ce qu’on nous avais dit de voir dans la ville. La ville est construite en bord de mer, et les paysages alternent entre parcs (comme souvent en Norvège), quartiers résidentiels, et quartiers plus urbanisés dans le centre. C’est très tranquille, la vie est vraiment posée. On se rend aussi compte de la richesse de la ville, les maisons sont cossues, et les voitures plutôt grosses (ambience Holmenkollen ou Vinderen à Oslo).

Entre les deux ports, on tombe sur les rues commerçantes de la ville. Et sur de jolies surprises, comme ce café-librairie assez étonnant.

On s’arrêtera finalement dans une boulangerie pour déguster un bon chocolat chaud et quelques patisseries norvégiennes.

On profite ensuite du temps restant dans la journée pour visiter le musée de l’industrie pétrolière. Le musée est très bien fait, et au final, c’est super bien (même si sur le papier, un musée sur le pétrole, c’était pas gagné d’avance). On y  apprend comment le pétrole se forme, comment on construit des plate-formes pour l’exploiter, comment les plongeurs sous-marins travaillent en dépit des risques, et surtout … comment la Mer du Nord a été découpée entre les différents pays. Par exemple, que lors du découpage, on a clairement dit à la Norvège de ne même pas essayer de chercher des hydro-carbures et de se contenter du poisson, puisque de toutes façons, il n’y a pas de pétrole dans cette région du monde selon les experts. Comme quoi, les expertises, …

Après la visite du musée, on traine un peu dans Stavanger, puis en route pour l’aéroport pour le vol de retour. Sur la route, on fait une pause à “Sverd i Fjell“, littéralement “les épées sur le rocher”. 3 épées de bronze d’une dizaine de mètres de haut, plantées en bout de fjord pour commémorer une bataille. Céline a essayée d’en ramener une à la maison, mais finalement, on s’est dit que ça passerait pas en bagage cabine.

Bref … un week-end bien sympa, l’atmosphère de Stavanger est reposante par rapport à Oslo (oui, c’est possible …), la randonnée à Preikestolen est sympa et pas trop dure avec des chaussures adaptées, … A recommander. Vraiment.

Les photos du week-end sont disponibles sur le Picasa de Céline.


6 Comments »

  1. Rine says:

    Hei !

    Merci pour vos compte-rendus d’expédition, celle-ci est sur ma liste aussi !

  2. Juliette says:

    Dis Seb, on voit Holmenkollen de là-bas ? Sinon c’est pas la Norvège on vous a dupé ! Ahahah 😀 Magnifique, même sans Holmenkollen !

  3. Celine says:

    Vous n’etes pas aller à Gamle Stavanger (Vieux Stavanger)? C’est dommage c’est un de mes endroits préférés…. et en plus vous auriez pu visiter le musée de la sardine. Oui oui je sais on a de la chance un musée de la sardine et un musée du pétrole 🙂

    Une autre Céline perdue en Norvège

    • Sebastien says:

      Si si, on y est passé, mais c’est vrai qu’on a pas mitraillé niveau photo, du coup, j’en ai pas parlé dans l’article. Dommage. Pour le musée de la sardine, on y à pensé, mais on a du choisir …

  4. mArie says:

    Votre blog est super marrant et joli, bravo!
    Je viens de le lire en entier d’une traite en directe de Marseille!
    On a pris des infos car on va bientot visiter Oslo !
    Merci pour tout et bonne continuation.

  5. Jean Francois says:

    J’ai dévoré votre blog, vraiment très bien fait.
    Pour avoir déjà passé des vacances en Norvège, ça m’a vraiment fait plaisir de vous lire.
    Cependant le blog s’arrête assez abrutement et il y a déjà pas mal de temps… pourquoi?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*